Afin d’assurer la sécurité et le bon déroulement du concert de la fête de la musique 2012, nous avons demandé à la Ville de Lille de nous prêter un podium et de fermer la rue de Roubaix. Voici la réponse que nous avons eu :

– « le matériel municipal n’est en aucun cas destiné à être utilisé dans le cadre d’une activité commerciale »
– « l’espace public est surchargé à cette période, le Ville de Lille ne donne plus de nouvelle autorisation d’occupation du domaine public »

Voici aussi la réponse de la Ville de Lille à la Voix du Nord qui a voulu en savoir plus :

« le bar ne fait pas partie du périmètre de la fête de la musique »

Les échos de la déesse – Le Black Night amer

La Voix du Nord du vendredi 22 juin 2012

Pas de podium, ni de barrières pour le Black Night. Pour fêter dignement la musique, les gérants du café Le Black Night, situé rue de Roubaix, avaient demandé un podium et quelques barrières à la municipalité. Refus catégorique. D’un côté, on pointe les intérêts « commerciaux » des lieux. De l’autre, on souligne que le bar « ne fait pas partie du périmètre de la fête de la Musique ». « Si on ne correspondait pas aux critères, je ne vois pas pourquoi on nous a laissé remplir un dossier de sept pages. Fallait nous le dire tout de suite », fulmine la patronne. Bref, en l’absence de scène, plusieurs groupes se sont désistés. Seulement deux ont joué sur les six prévus au départ.